Fiches pédagogiques

Projet/ Tâche finale: Réaliser un voyage virtuel à la Martinique

 Plan du site

 Domaine : Voyage et tourisme

Titre du site : Ressources et activités pour les apprenants en FLE

Slogan : La Martinique « Mon Rêve »

Type de public et niveau des apprenants : Le projet consiste à organiser un voyage à la  Martinique avec un groupe d’apprenants étrangers « algériens et dominicains » de deuxième année secondaire (équivalent B2/ C1), âgés de 16 à 17 ans.

Objectifs généraux :

*Objectifs communicatifs et discursifs:

  • Se présenter, rapporter des informations sur un lieu donné.
  • Décrire des lieux et des itinéraires.
  • Parler de ses activités de vacances, raconter des voyages, formuler des propositions, des conseils et des souhaits.
  • Organiser un voyage virtuel: identifier les étapes nécessaires pour préparer un voyage
  • Négocier, exprimer son opinion, débattre et exprimer ses préférences.
  • Savoir exprimer son approbation, son désaccord.
  • Demander/donner  des informations sur un voyage.
  • Rédiger le récit d’un voyage (faire part de ses impressions, sentiments …)

*Objectifs linguistiques:

  • Le champ lexical du voyage
  • Maîtriser les expressions de la négociation et de l’argumentation
  • Maîtriser le lexique du voyage (les directions, les préparatifs, le budget, le logement, les activités, les préférences, la restauration …)
  • Lire un guide touristique, une carte géographique et explorer une carte virtuelle.
  • Décrire un lieu.
  • Les indicateurs de temps et de lieux.
  • Les temps de base du récit.

*Objectifs langagiers:

1-Compréhension orale :.

  • Comprendre facilement une personne s’exprimant dans un français standard en variant les situations :
  • Présentation/description d’un lieu.
  • Relation / Compréhension d’un récit de voyage ou de documents touristiques (dépliants, guides, extrait d’une vidéo publicitaire).

2- Expression orale.

  • Répondre à un questionnaire, participer activement à toute conversation ayant pour objet la préparation d’un voyage, décrire et commenter une image, se mettre d’accord sur le programme d’un séjour, se familiariser avec toute situation qu’on pourrait rencontrer au moment d’un voyage (nous avons vu convenable d’intégrer parmi ces activités interactives des échanges à travers les réseaux sociaux qui seront pour les élèves des moments de loisirs et dans notre démarche une concrétisation de l’acte communicatif et des projets utilisant les médias comme le projet  Tele-Tandem (vu dans le cours))
  • Voulant inciter nos élèves à la communication orale/verbale, nous avons pensé aussi à exploiter leurs capacités innovantes et créatives et de mettre en valeur leur performance dans le domaine des TIC en réalisant « un mini-album » (broadcast) imprégné dans le cadre de ce projet interactif: Expression Orale

3-  Compréhension écrite : Prendre des notes, répondre à des QCM, repérage d’info dans une page web, comprendre une diversité de textes ayant rapport au thème des voyages. Lire et comprendre un site touristique ou historique, lire une carte géographique, GPS

4- Expression écrite. Ecrire un récit de voyage. Rédiger un dépliant touristique, écrire un e-mail pour raconter son séjour, réaliser une fiche technique, communiquer en utilisant les moyens technologiques : Mail, GoogleDrive – Dropbox – Chat en ligne…..

*Remédiation et relecture des textes en classe avec correction des travaux et des commentaires mis en ligne.

*Objectifs culturels : s’ouvrir au monde extérieur et présenter sa culture à l’étranger.

  •  Apprendre à réfléchir et à décoder des images, des sons, des situations culturelles.
  • Permettre à l’élève de construire son savoir, préciser des concepts identitaires sur soi et sur les autres.
  • Amener l’apprenant à observer, apprécier, critiquer, porter un jugement sur ce qui l’entoure.

Scénario  et démarche:

Avant de nous lancer expliquant notre démarche, nous aimerions mentionner que la nature (un peu complexe) de la tâche finale « rédiger un récit de voyage » nous a fait procéder d’une façon partitive. En fait, nous avons préféré diviser le travail en quatre mini-tâches qui, d’un côté, seraient très enrichissantes sur plan cognitif et linguistique et d’un autre faciliteraient la réalisation du produit final.

Dans le tableau suivant nous allons classer ces mini-tâches dans leur ordre d’apparition dans notre site, et nous justifierons nos choix et exposerons nos attentes.

Tâche à effectuer « scénario »

Analyse et interprétations

 

Etape 1 :

Phase de prise de contact et d’implication dans le blog:

 

« Mon premier questionnaire »

 

 

 

Avant le départ : Pour entrer en contact avec les futures connaissances (les dominicains) l’élève se présente,  définit son identité, et apprend à être autonome (à s’organiser), dire la météo. Il s’approprie aussi du vocabulaire nécessaire pour aborder le monde de voyage.
 

Etape 2 :

Phase de découverte :

« Je réalise la Fiche de la Martinique »

 

Le voyage sera long et la destination inconnue pour les élèves, cette première situation problème serait un élément stimulateur de la curiosité des apprenants. Une multitude d’activités s’offre à eux pour déclencher des situations d’apprentissage riches et variées où domine le discours informatif (encyclopédique).Nous irons ici à la découverte de Wikipédia, google Maps, liens divers, carte géographique, plans de vols et compagnies.
Etape 3 :

Phase d’intégration et d’autonomisation:

« Répondre au sondage »

Pour donner plus de valeur à l’aspect communicatif dans cette réflexion, nous accordons dans cette partie un poids important à la « situation problème principale » qui propose aux apprenants des échanges, simulations, discussions, prise de position, sondage…

Cette séance est une ouverture à une variété de  thèmes retenus « activités, goûts, budgets, moyens de transport …. » pour les débats qui (bien qu’intéressants) nous serviront à mettre en exergue le rôle que joue l’argumentation au gré du rapprochement des esprits et en guise d’une réaction commune. Activités proposées : planification et organisation d’un voyage, prévoyance du budget, désignation des préférences et des priorités, rencontres et négociations.

Etape 4 :

Phase de concrétisation :

« Créer le programme des vacances »

La phase du suspens est finie, nous supposons que nos apprenants modernes auraient besoin d’un argument fort pour croire à cette aventure virtuelle, donc nous leur proposons une visite interactive à travers une carte virtuelle où on leur offre l’occasion concrète de s’intégrer dans notre démarche pédagogique avec enthousiasme et de s’acquérir de tous les moyens leur permettant d’effectuer facilement la tâche finale « Rédaction du récit de voyage ».

-Pour ce faire l’élève apprend d’abord à dire ses impressions puis il effectue une visite virtuelle et étudie la description et la caractérisation.

 

Etape 5, 6 :

Phase de réalisation de la tâche

« Ecrire le récit d’un voyage »

Les élèves effectuent des activités préparatoires puis passent à la réalisation de la tâche en question.

– Je décris les vacances dans mon pays.

– J’écris un e-mail à mon ami(e)

– Réalisation d’un dépliant touristique.

Matériel/ Difficultés et limites: 

Pour simuler les interactions humaines et accorder un intérêt particulier à la possibilité d’apprendre et de communiquer à distance, nous avons tâché dans notre démarche d’exploiter au mieux les quatre attributs du multimédia. Cependant, l’aspect gratuit et limité du blog ne nous a pas permis d’intégrer des activités interactives dedans, nous avons substitué cette option par « un prêt » de ressources externes à travers des  activités et sites interactifs et en utilisant des données sonores, écrites et imagées. Nous avons aussi essayé d’utiliser au mieux les potentialités du multimédia et de l’Internet suivants : hypertextualité, multicanalité et multiréférentialité.(Le design de photos touristiques aléatoires dans le site n’est pas seulement stylistique, nous avons voulu offrir aux apprenants les meilleures conditions relatives à leur voyage pour pouvoir s’imprégner dans ce contexte éducatif virtuel).Nous avons pensé aussi à faire un montage « photoshop » de la photo des élèves en Martinique pour donner plus de vivacité et d’enthousiasme à cette expérience.

-Nous avons remarqué que par rapport au blog précédent de Mme Toubal, l’intervention des élèves était très modeste et nous supposons que cela est dû à l’absence de forums dans le site. Il parait que l’usage des Tice n’est pas une évidence pour les nouvelles générations qui veulent se limiter dans les réseaux sociaux et qu’un apprentissage de ce genre doit absolument être accompagné par un suivi scolaire ; c’est-à-dire alternance « classe-internet » (à noter qu’en classe, les élèves étaient très enthousiastes à réaliser ce projet, ceci est perceptible dans leurs travaux de productions publiées dans le site : https://enseignemennt.wordpress.com/2016/04/12/exemples-de-realisations/

-Pour offrir un aspect éducatif lucratif nous intégrer dans notre sites des jeux multiples à la fois formatifs et distractifs: devinettes, quizz, Rallye communicatif …

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s